DOMINIQUE LECANTE

Cabinet d'ondobiologie

Tel. 06.29.42.93.44 / 03.83.72.84.15

Histoire de nature : Pesticides & Herbicides

Le Roundup produit des effets toxiques en-dessous des taux réglementaires. (extrait de la revue Biocontact novembre 2015)

Définition : les pesticides sont des produits utilisés pour la prévention, le contrôle ou l’élimination d’organismes jugés indésirables, qu’il s’agisse de plantes, d’animaux, de champignons ou de bactéries.

L’équipe du Pr Gilles Séralini, président du conseil scientifique du Criigen (Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique) publie le premier bilan scientifique indépendant des effets toxiques du Roundup, le pesticide le plus utilisé au monde, et du glyphosate, déclaré comme son principe actif, alors que la toxicité du Roundup est réévaluée cette année par l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) et son autorisation de mise sur le marché éventuellement prolongée jusqu’à 2030. Et si l’Agence internationale de recherche contre le cancer classe le glyphosate « cancérogène probable », l’agence réglementaire en charge de son évaluation européenne recommande au contraire une augmentation des doses journalières admissibles.

Cette nouvelle recherche est publiée dans la revue Food and chemical toxicology. Cela signe ainsi la reconnaissance par l’édition scientifique du Pr Séralini et de son équipe comme les spécialistes mondiaux des effets du Roundup et des OGM qui y sont associés. Ceci est d’autant plus remarquable qu’il s’agit de la revue qui avait retiré en 2012 la publication de la toxicité à long terme d’OGM et du Roundup sur des rats de laboratoire effectuée par le même équipe. Cette étude avait subi des attaques féroces de l’industrie des biotechnologies et des agences de réglementation car elle remettait profondément en cause l’innocuité de cet herbicide et des OGM associés, et avait été retirée après le recrutement d’un collaborateur de Monsanto au bureau éditorial de la revue. Depuis, la composition de ce bureau a été remaniée . Par ailleurs, il est rappelé que l’article retiré a été republié dans une autre revue scientifique Environmental Science Europe, et fait donc à nouveau part du corpus des publications scientifiques auxquelles on peut se référer.

Les résultats de ce bilan montrent que le Roundup est toxique à des doses bien en-dessous des doses réglementaires . Il est incompréhensible que l’agence de sécurité sanitaire allemande (BfR), en charge de l’évaluation européenne du glyphosate, le principe actif déclaré du Roundup, recommande une augmentation de la dose journalière admissible, ouvrant la porte à des expositions aux résidus de Roundup de plus en plus fortes. C’est d’autant plus grave que l’équipe du Pr Séralini a montré que le Roundup était bien plus toxique que le seul glyphosate, et que les formulations commerciales du Roundup n’ont jamais été testées sur des animaux avec analyses sanguines, sous les considérations fallacieuses que les adjuvants n’étaient pas toxiques. Le Criigen recommande la suspension immédiate des autorisations de mise sur le marché des herbicides à base de glyphosate comme le Roundup. Les données sur leur toxicité sont aujourd’hui suffisantes pour le réclamer.

Criigen BP 5101. 14079 CAEN Cedex5 . Tel 06 10 81 00 36 . Site www.criigen.org