DOMINIQUE LECANTE

Cabinet d'ondobiologie

Tel. 06.29.42.93.44 / 03.83.72.84.15

POUR DEVELOPPER UNE SANTE OPTIMALE

Bonjour,

Le printemps s’annonce déjà et chacun(e) de nous le reconnaîtra à travers l’atmosphère qu’offre le soleil, la lumière, les couleurs des arbres encore nus dans le paysage,  les premières fleurs qui jaillissent, les oiseaux qui s’égosillent tôt le matin et improvisent des couplets aux interminables refrains, les chats qui se poursuivent avec ardeur….

Ce réveil de la Nature, c’est de l’énergie, du mouvement, de la Vie !

Après ces mois de repli dans une certaine obscurité que représente la période hivernale, notre Nature intérieure qui était plutôt à la réflexion, nous pousserait maintenant par surprise à aller vers l’extérieur, à créer et à échanger de manière légère et joyeuse.

Voilà l’occasion magnifique de percevoir ces énergies qui nous meuvent et l’influence que nous avons sur elles. Les énergies du printemps jaillissent et leur instabilité peut dérouter, c’est aussi dans ces instants que l’on peut vivre consciemment ce qu’est l’énergie.

Entre matière et énergie, notre vie chemine, et la santé qui en découle.

Si les traitements médicaux réalisent des prouesses en cas d’invasion massive et dévastatrice de microbes ou virus, en cas d’accident, de douleur intense ou d’urgence organique,  leurs limites sont reconnues ainsi que les effets secondaires parfois graves qui découlent de leur administration. Pour cela les médecines énergétiques trouvent toute leur place et se développent, sollicitées par des patients en quête d’une médecine complète .Si nous acceptons notre responsabilité vis à vis de notre santé, et activons différents moyens pour prendre soin de nous, nous nous développerons.

Nous sommes en grande partie responsables de notre situation énergétique.Nous devons maintenir et même élever notre état vibratoire, ce qu’on appelle aussi notre vitalité ou force vitale. Aucun germe microbien n’est pathogène en lui-même : c’est une machine à vivre qui se nourrit d’éléments dont la radio-vitalité est analogue à la sienne. C’est le terrain qui est pathogène !

Comment agir ?  nous devons entretenir un taux vibratoire optimal notamment : – par une alimentation saine : si vous avez une alimentation défectueuse, non vibrante, très cuite, avec beaucoup de viande, peu de fruits et légumes, trop de céréales modifiées, plus l’habitude de consommer des sucreries raffinées, de boire des boisons sucrées et/ou alcoolisées, de manger au cours d’un même repas des protéines animales et des hydrates de carbone (farineux/sucré), il vous est pratiquement impossible de maintenir une radio-vitalité acceptable. – par un habitat sain : le terrain sur lequel est implanté votre habitat peut provoquer des perturbations sur votre santé. C’est le cas des cours d’eau ou des failles souvent non recensés et qui n’en drainent pas moins votre état vibratoire. – par une vigilance accrue vis à vis des ondes émises : là où nous est vanté le progrès de la technologie « sans fil », micro-ondes, téléphones, ordinateurs…  il convient de remarquer que de plus en plus d’ondes nous traversent à notre insu. Le problème s’aggrave à la maison (lieu habituel de repos et de ressourcement) lorsque nous utilisons ces technologies. La wi-fi présente des risques non négligeables, à cet égard ! – par une oxygénation régulière et suffisante, une activité physique adaptée : la marche régulière en nature associée à une  respiration  ample et consciente régénère -par une vision basée sur l’abondance et la reconnaissance de l’aspect merveilleux de la vie !

Tous ces aspects sont pris en compte par les soins énergétiques en ONDOBIOLOGIE ainsi que les ateliers qui vous sont ici présentés. Votre participation y est la bienvenue .

Ce mois sont à l’honneur  2 initiatives que je vous offre à découvrir…. amorce d’une régénération de notre monde ?

 Solidarité et Humanisme

 

**********************************************************************************************

**********************************************************************************************

PROCHAINES RENCONTRES :

Vendredi 03 avril à 18h30 : relaxation mobile/nature et respiration, favorisant  la mobilité, le centrage et la régénération. Coût 25 euros.

Samedi 04 avril de 10h30 à 16h : « Du pain et des pestos » journée nature et diététique. Réalisation de pain d’épeautre non-hybridé et de divers pestos à base de plantes compagnes du jardin. Apporter petit plat à partager pour le repas du midi, boissons offertes. Coût 50 euros. (Farines et grains en bio-dynamie seront en dépôt par la ferme BINGERT d’ERSTEIN. ; achat possible)

Dimanche 05 avril  de 10h30 à 16h : « Les plantes alliées de notre santé au printemps », à la découverte de l’ail des ours. Déplacement à prévoir pour rejoindre un espace privilégié. Apporter un pique-nique à partager pour le repas de midi. Coût 50 euros

Vendredi 10 avril à 18h30 : La géobiologie offre le constat de l’influence de l’environnement, des attitudes, pensées sur vos corps énergétiques, baguettes ou pendule en mains ! Travail sur la terre et l’influence des végétaux.

Dimanche 12 avril de 14 à 16h : Rencontre de 3 plantes incontournables au jardin d’Einvaux. Préparation d’un sirop. Coût 25 euros.

Dimanche 12 avril à 16h : « Plus belle la Vie ?! », discussion et partage d’un moment convivial – La Prophétie des Andes comme fil conducteur. (entrée libre, chapeau)

Vendredi 17 avril à 19h  : Conférence « La nutrition « biovitale » pour se simplifier sainement le quotidien », (entrée libre, chapeau).

Réservations au 03 83 72 84 15 dès aujourd’hui, dans la limite des places disponibles. Ces ateliers et conférences se déroulent à Einvaux, 12 rue de Lunéville.

**********************************************************************************************

DAME NATURE, NOTRE BERCEAU…

Connaissez-vous la toute première fleur à jaillir de terre en Lorraine ?

La voici sous vos yeux en fin de page et son nom « Eranthis hiemalys » signifie « fleur de printemps de l’hiver »... c’est une renoncule (même famille que le « bouton d’or ») , jolie toxique, qui illumine les jardins et fleurit sur u bon mois.

Jus de bouleau : si vous avez le privilège de vivre près d’ un bouleau (Betula alba), vous pouvez avec respect lui demander sa première sève. Cette merveilleuse boisson à la saveur édulcorée et légèrement métallique vous nettoiera des toxines accumulées au cours de l’hiver, tout en vous régénérant. Il suffit pour cela de couper à 1 m du sol, une branchette souple de l’arbre de manière à ce qu’elle se glisse aisément dans une bouteille que vous attacherez le long du tronc. plus l’écart de température est important entre la nuit et le jour, et plus la sève coule…Attention, dès que les bourgeons éclosent, la sève devient »élaborée » et elle prend un aspect visqueux et un goût aigre, il convient de la laisser à l’arbre pour sa croissance !

Les thèmes d’ateliers, de conférences, de stages de cette année vous attendent sur le site à la rubrique « calendrier 2015 », belle découverte !

 

A notre Santé !